Artisanat bijoux

Claude, octobre 2021 fr

Cet artisanat, oeuvre des femmes, est l’une des principales activités économiques des Embera, sachant aussi que les hommes travaillent dans les plantations de café.
Les bijoux sont fabriqués dans le village ou en villes (principalement Bogota, Medellin, ) ou nombre de Wayuu se sont déplacés pour vivre. Ils sont vendus par les femmes, disposés sur un tissus tendus sur un cadre de bois à même les trottoirs des villes. Ainsi, à Bogota, sur la carrera 7 (appelée la Septima) et dans le quartier historique (la Candelaria), les lieux les plus fréquentés par les touristes et Colombiens de la classe moyenne.
Les colliers peuvent valoir entre 50 000 et 75 000 pesos (15 à 20 €) ; les bracelets entre 15 000 et 25 000 p. ; les boucles d’oreille entre 5 000 et 15 000.
Nous recommandons fortement de ne pas marchander : les prix sont justes par rapport au travail fourni pour la réalisation d’un bijoux ainsi que pour les besoins vitaux des femmes qui les vendent.





septembre 2021

L’étude en cours de réalisation, pour qui et avec qui

Naissance du projet La communauté, sa localisation L’eau en abondance mais impropre à la (...)
octobre 2021

Des photos de la communauté Embera-chami

Photos de Priscila Padilla, prises lors du tournage de "Un cri dans le silence" et de Liliane (...)
octobre 2021

L’univers cosmogonique Embera-chami et son chamanisme

Cet article est en très grande partie issu d’un site "Pueblos originarios" dont le lien est ici (...)
octobre 2021

La pratique de l’excision et les combats pour l’éradiquer

Article rédigé à partir de deux sources : des articles comme celui paru dans El Païs en 2015 sous (...)